©Stephane Nawrat

Europeana. Une brève histoire du XXème siècle

Sarah Lecarpentier
  • résidence
    le phénix scène nationale pôle européen de création - Valenciennes
    Du 11/09 au 23/09
  • sortie de résidence
    le phénix scène nationale pôle européen de création - Valenciennes
    Le 21/09
Tous les évènements

Quelques mots sur le projet soutenu par le pôle européen de création…

Europeana – en tchèque, le mot signifie «l’idée d’Europe» – est un diptyque autour de la mémoire avec deux projets complémentaires.
Dans Ô ma mémoire, adapté de Ô ma mémoire, la poésie ma nécessité, c’est la biographie poétique d’un Européen qui a traversé le XXe siècle, en l’occurrence Stéphane Hessel mon grand-père.
Pour le second, je suis parti du livre de Patrik Ourednik, Europeana. Une brève histoire du XXe siècle, un texte à la fois extrêmement complexe et absurdement simple. C’est une autofiction historique, écrite en 2001, qui retrace l’histoire du XXe siècle à travers les peuples, en commençant par la révolution industrielle et l’exposition universelle de 1900, pour se terminer au bug de l’an 2000. Patrik Ourednik analyse le XXe siècle à sa façon et nous interroge : que fait-on de la vérité historique ? Comment est-on passé du peuple à l’individu ? On pourrait opposer le nihilisme de Patrik Ourednik à l’humanisme de Stéphane Hessel mais je trouve qu’ils se rejoignent sur ce regard aigu et moderne sur l’Europe. Le premier met les faits en miroir et suggère l’idée que l’Histoire n’est pas forcément un progrès mais une circularité qui génère beaucoup de richesse et d’énergie, suggérant l’idée de se perdre au XXe siècle pour commencer à trouver un autre chemin : qu’est-ce qui reste à l’être humain, au-delà de sa nationalité, pour appréhender le monde d’une manière plus ouverte ?

J’imagine une fable au plateau où deux comédiens – Lucie Boissonneau et Arnault Lecarpentier – incarneront des personnages forts de ce voyage. Un homme et une femme porteurs de plusieurs questionnements : qui sont-ils ? Pourquoi ont-ils fait ce voyage ? Qu’est-ce qui les ramènent au texte de Patrik Ourednik, cette espèce de folie circulaire… Lui incarnera plutôt la philosophie des savoirs et elle la philosophie du pouvoir avec la mise en spectacle des informations. Ce qui m’intéresse aussi, ce sont les conséquences de cette errance, hors des sentiers battus – comme une sorte de voyage intérieur –, sur ces deux êtres qui sont       peut-être les deux facettes d’un même personnage. La scénographie du spectacle s’articulera naturellement autour des photos et vidéos, entre documentaire et fiction, entre carnet de bord et visions plus troubles où l’on ne sait pas si cela est pris sur le vif ou mis en scène. Sans oublier la musique qui occupera une place centrale, avec un musicien, Simon Barzilay, sur le plateau et Lucie Boissonneau au chant. Ce qui m’importe au final, c’est de regarder l’Europe d’aujourd’hui à travers cette lecture du siècle dernier et d’imaginer quelles clés cela nous donne pour vivre aujourd’hui.

interview réalisée par Patrick Beaumont


Europeana Hotel – Chemins de recherche

« Pour nourrir l’adaptation théâtrale du texte d’Europeana, Sarah Lecarpentier et Stéphane Nawrat voyagent pendant trois mois sur les routes de l’Europe. Trois mois, dix pays, neuf langues, et 12000 kilomètres.
Des grottes pariétales de l’Ardèche au Carnaval de Venise, des Balkans aux pays du rideau de fer, des réfugiés de guerre aux clubs nocturnes, des grandes capitales aux routes de campagne…
comme deux auteurs-voyageurs, ils découvrent ce territoire. La question du sauvage, du masque, du hors champ ou de la folie ressurgissent, au hasard des rencontres. Un carnet de recherche photographique et sonore, qui pourra être utilisé lors de la création, en tous cas certainement un puits d’inspiration pour la dramaturgie et la mise en scène. »

retrouvez l’émission de Tilos Radio (Hongrie) dont Sarah Lecarpentier était l’invitée pour parler du projet autour du texte de Patrik Ourednik.


texte Patrik Ourednik
mise en scène Sarah Lecarpentier
dramaturgie Kevin Keiss 
avec Arnault Lecarpentier, Lucie Boissonneau
musique Simon Barzilay
scénographie et lumières Anne-Marie Guerrero
création photo et vidéo Stéphane Nawrat, Boris Carré
costumes Camille Vallat
production compagnie Rêvages
coproduction le phénix scène nationale Valenciennes pôle européen de création
soutiens Institut Français, Drac Hauts de France, Région Hauts de France, commission Européenne
Création 2018.

 

 

    • Partenaires left
    • Partenaires center
    • Partenaires right
    • Pôle européen de création

      Boulevard Harpignies
      BP 39 - 59301 Valenciennes Cedex

      T. +33 (0)3 27 32 32 32
      administration. contact@lephenix.fr
      presse. dewasmes@lephenix.fr
      billetterie. billetterie@lephenix.fr
      technique. technique@lephenix.fr

    • Informations

    • Contactez-nous