L’Ouvrier du Drame

Marie Filippi, Marjorie Efther, David Scatollin

Comme on ne vient pas de l’univers du clown, on a pu inventer des choses qui ne relèvent pas forcément de cet imaginaire.

Parlez-nous de votre parcours…

Marjorie Efther
Après une formation en conservatoire d’arrondissement à Paris, j’ai commencé à travailler avec des compagnies tout en suivant l’enseignement du conservatoire de Noisiel et celui de l’université de Paris VIII de Saint-Denis (master 2 sur l’écriture et la parole chez le clown et Valère Novarina) ainsi que des stages comme le théâtre équestre au Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne. J’ai commencé à travailler comme assistante à la mise en scène de Valère Novarina sur Le Vrai sang et L’Atelier volant. Cette formation universitaire est aussi ce qui nous lie avec Marie, avec l’idée que la recherche intellectuelle – comme celle qu’elle a mené autour du masque à Lille III – trouve un prolongement sur le plateau et nourrit la création.

Marie Filippi
Marjorie et moi nous avons des parcours qui se ressemblent un peu puisque nous sommes passées par des conservatoires, municipaux ou départementaux, comme celui de Noisiel où nous nous sommes rencontrées. Ensuite j’ai rejoint l’EPSAD en 2009, où j’ai rencontré David Scattolin qui, lui, a fait le conservatoire régional d’Avignon. À part ma formation à l’Ecole Jacques Lecoq principalement axée sur le corps, le masque, j’ai eu essentiellement une formation de théâtre de texte.Nos multiples formations nous ont ainsi permis de croiser des méthodologies et nous avons eu envie de travailler autour de la figure du clown. Gilles Defacque et son équipe nous ont soutenus grâce au dispositif Pas à Pas et nous ont encouragés à montrer des étapes de notre travail pour rencontrer et échanger avec le public. Nous avons ainsi montré 5 étapes et les nombreux retours nous ont aidés à peaufiner durant deux ans Vous êtes ici que l’on a créé en 2014 dans le cadre du festival Prémices et avec lequel on a franchi le cap des 50 représentations en décembre 2016. Vous êtes ici a débuté avec quelques graines dont on ignorait comment elles allaient grandir puis est devenu un vrai spectacle avec notre duo sur scène et David comme regard extérieur permanent, au point qu’on a pensé et écrit le spectacle ensemble. Comme on ne vient pas de l’univers du clown, on a pu inventer des choses qui ne relèvent pas forcément de cet imaginaire. Puis on a créé un deuxième spectacle, Restes d’opérette en 2015, un solo d’après L’Opérette imaginaire de Valère Novarina, Marjorie est seule en scène avec David et Marie à la mise en jeu.

 

Nous avons créé L’Ouvrier du Drame en 2013. David Scattolin a rejoint l’équipe artistique dès la première création et Sarah Calver, comédienne anglaise rencontrée durant ma formation à Jacques Lecoq vient travailler avec nous sur notre nouveau projet Les Raisins de la Colère de John steinbeck. Cette fois-ci nous chercherons un autre terrain que celui du clown. Au cours des créations les fonctions changent au sein de l’équipe artistique et le travail est toujours mené de manière collective.

 

entretien réalisé par Patrick Beaumont


Qu’est-ce qui vous identifie comme artistes-citoyens ?
La question du public
L’envie de faire du clown est aussi le choix de faire un théâtre populaire, accessible, tous publics. Car la vraie question est de savoir pour qui on fait du théâtre et comment le rendre le plus sensible. Vous êtes ici met le public à l’honneur puisque le récit s’articule autour de deux clowns qui arrivent dans un endroit pour tenter de trouver, avec eux et chez eux, les limites de l’univers.
Le public est vraiment un partenaire dans le spectacle de clowns ; on le sollicite et nous sommes attentifs à ces retours ; que ce soit à travers l’écoute, les rires, les respirations. Le fait aussi d’ouvrir nos répétitions et d’avoir un échange est primordial pour nous et notre travail.

 

    • Partenaires left
    • Partenaires center
    • Partenaires right
    • Pôle européen de création

      Boulevard Harpignies
      BP 39 - 59301 Valenciennes Cedex

      T. +33 (0)3 27 32 32 32
      administration. contact@lephenix.fr
      presse. garnier@lephenix.fr
      billetterie. billetterie@lephenix.fr
      technique. technique@lephenix.fr

    • Informations

    • Contactez-nous