Quelques mots sur le projet soutenu par le pôle européen de création…

Nous avons rencontré en 2015 le Collectif Traverse, un collectif d’auteurs, et on leur a proposé de travailler ensemble pour écrire un spectacle sur le thème de la piraterie, un thème politique et poétique qui pose la question de notre démocratie. Que ferait un groupe de pirates dans notre société pour essayer de la transformer ? Ce sera une grande création collective où l’écriture influencera le plateau et le plateau l’écriture. Un auteur aura la charge de l’écriture d’un personnage avec l’idée que les improvisations nourrissent l’écriture et inversement. Nous serons donc sept comédiens liés à sept auteurs avec chacun un personnage et son avatar. Ce ne sera pas sept monologues mais sept langues qui se croisent afin que l’on entende les différences.

Pavillon Noir plongera dans le dark web, avec sept personnages qui vont diriger sept avatars pour combattre le système de l’intérieur. C’est un enjeu fondamental pour l’anonymat dans les prochaines années car si on n’arrive pas à conserver des zones libres, on ne pourra plus faire aucune action politique puisqu’elle sera avortée dès son commencement. Le spectacle conservera toute l’imagerie liée à la piraterie maritime, avec ces avatars utilisant les codes des pirates. L’idée est de rendre l’espace virtuel très concret sur le plateau – quelles analogies théâtrales on peut ainsi opérer entre le virtuel et nos corps sur le plateau – mais aussi de préserver le plus longtemps possible l’incertitude entre réel et virtuel.

Ce sera aussi un peu la métaphore de notre collectif théâtral avec cette aventure collective de pirates qui veulent agir sur le monde et qui, au moins, donnent de l’espoir. Dans Pavillon Noir, c’est la thématique politique qui a défini le projet. Avec la volonté de faire coïncider notre fonctionnement avec le sujet abordé sur le plateau. Mettre nos interrogations sur le plateau, questionner le spectateur mais aussi embarquer le public dans une fête théâtrale.

interview réalisée par Patrick Beaumont

LA REVUE DE PRESSE


un projet du  COLLECTIF OS’O
écrit par le  COLLECTIF TRAVERSE

auteurs Adrien Cornaggia, Riad Gahmi, Kevin Keiss, Julie Ménard, Pauline Peyrade, Pauline Ribat & Yann Verburgh
acteurs Jérémy Barbier d’Hiver, Moustafa Benaïbout, Roxane Brumachon, Bess Davies, Mathieu Ehrhard, Marion Lambert & Tom Linton
vigie/coordination artistique Cyrielle Bloy & Baptiste Girard
scénographie Ingrid Pettigrew
lumières Jérémie Papin
costumes Aude Désigaux
maquillage & coiffure Carole Anquetil
musique Martin Hennart
régie générale Emmanuel Bassibé
production Fabienne Signat
diffusion Emmanuelle Paoletti

production déléguée le Collectif OS’O
coproductions Gallia théâtre – scène conventionnée de Saintes ; le Fonds de dotation du Quartz de Brest ; le TnBA – Théâtre national de Bordeaux Aquitaine ; LE CENTQUATRE-PARIS; le Centre dramatique national de Normandie – Rouen ; Le Canal Théâtre du Pays de Redon – scène conventionnée pour le théâtre ; le Centre dramatique national de Tours – Théâtre Olympia ; le phénix scène nationale Valenciennes, dans le cadre du CAMPUS, Pôle européen de création ; la scène nationale d’Aubusson ; la Scène nationale du Sud-Aquitain – Théâtre de Bayonne ; les Treize Arches – scène conventionnée de Brive ; Carré-Colonnes, scène cosmopolitaine Saint Médard en Jalles /Blanquefort ; Théâtre Roger Barat – Ville d’Herblay ; Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, Scène nationale ; l’OARA – Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine ; l’IDDAC – Institut Départemental de Développement Artistique et Culturel – Agence culturelle de la Gironde.

projet soutenu par La Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon – Centre national des écritures du spectacle ; la Direction Régionale des Affaires Culturelles – Drac Nouvelle-Aquitaine ; le Fonds de soutien à la création de la Mairie de Bordeaux ; le fonds d’insertion de l’éstba financé par la Région Nouvelle-Aquitaine, la SPEDIDAM.
accueil en résidence de création Gallia Théâtre
remerciements à l’équipage de la Recouvrance à Brest.
Le Collectif OS’O est conventionné par le Ministère de la Culture (DRAC Nouvelle-Aquitaine), soutenu par le Conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine ; le Conseil départemental de la Gironde et la Ville de Bordeaux.

    • Partenaires left
    • Partenaires center
    • Partenaires right
    • Pôle européen de création

      Boulevard Harpignies
      BP 39 - 59301 Valenciennes Cedex

      T. +33 (0)3 27 32 32 32
      administration. contact@lephenix.fr
      presse. garnier@lephenix.fr
      billetterie. billetterie@lephenix.fr
      technique. technique@lephenix.fr

    • Informations

    • Contactez-nous